Comment bien utiliser la pédale sustain du piano (Tutoriel Piano gratuit).


bonjour à tous et bienvenue sur Musiclassroom. Eh bien aujourd’hui dans ce nouveau
tutoriel je m’adresse aux musiciens débutants et en particulier aux
pianistes puisque nous allons parler aujourd’hui de la pédale sustain.
comme vous le savez sur tout piano droit acoustique, il existe deux pédales gauche
droite et sur les pianos droits en général, et trois pédales sur un piano à queue. si vous possédez à présent un piano numérique voir un synthé, vous devez certainement à voir également une pédale dite sustain qui est reliée à votre clavier donc par un cordon usb par
exemple. Eh bien aujourd’hui nous n’allons pas parler de la pédale gauche du
piano acoustique c’est à dire la pédale sourdine qui est destinée à atténuer,
donc à adoucir les sons du piano mais bien de la pédale de droite qui est
appelé la pédale de résonance ou encore la pédale forte ou en anglais la pédale
sustain qui est, comme son nom l’indique est destinée donc à prolonger
les sons c’est à dire aller faire résonner dons pour embellir votre jeu a
ajouter un certain lié à celui déjà que vous imprégnez sur le clavier à l’aide
de vos doigts. Mais ceci dans des conditions normales
d’utilisation parce que évidemment si vous ne savez pas comment, où placer
la pédale et ou l’enlever par rapport à la musique que vous avez sous les yeux
évidemment vous risquez donc d’obtenir l’effet inverse, c’est-à-dire de ruiner
la pièce musicale et en même temps les oreilles de ceux qui vous
écoutent. Alors aujourd’hui je vais vous proposer
un tutoriel en plusieurs étapes. la première étape c’est de vous montrer
comment actionner cette pédale avec le pied de la meilleure façon, pour pouvoir
la mettre et l’enlever très rapidement. la deuxième étape sera de reconnaître
évidemment les deux signes qui nous permettent de nous de mettre et
enlevez la pédale dans une partition de musique, ensuite vous verrez nous
prendrons deux mesures pour passer donc d`une harmonie à une autre et donc
changer de pédale, comment changer de pédale et à quel moment. Nous veerons quelques petits exemples donc significatifs qui posent des problèmes de pédales parmi les plus courants et comment les résoudre évidemment. Puis nous finirons le tutoriel en vous montrant également des exemples qui n’ont pas besoin du tout de pédale en
fonction de leur style, donc de leur caractère ou de l’époque. On y va tout de
suite. Alors première étape donc de notre tutoriel sur l’utilisation de la pédale
c`est comment l’actionner et en particulier la position de la jambe et
du pied. Alors évidemment votre pédale est à droite donc ce sera évidemment le
pied droit qui va l’actionner. Alors la deuxième des choses très importante
c’est de toujours avoir le talon en contact avec le sol car
ceci va vous donner de la précision lorsque vous appuyez ou lorsque vous
relâchez effectivement la pédale donc le talon reste toujours en contact avec
le sol. si vous êtes trop haut, ajustez un
petit peu donc votre tabouret ou votre siège de piano afin de toujours garder
effectivement le contact du talon avec le sol. La deuxième des choses c’est que
lorsque je pose le pied sur la pédale effectivement c’est le bout du pied ou la plante avant du pied. lorsque l’on va appuyer maintenant la
pédale eh bien il faut l’appuyer jusqu’au bout c’est à dire jusqu au
taquet inférieur. Lorsque vous sentirez la résistance c’est que vous y êtes.
Il ne faut jamais appuyer une pédale en intermédiaire comme ça, parce que vous
aurez un son assez mauvais entre la résonance et du son sec, donc assez
désagréable à écouter. Donc lorsque j’appuie la pédale toujours au fond
jusqu au taquet inférieur, et lorsque je la relâche maintenant, même chose je
vais relever la pédale ici jusqu`au taquet supérieur cette fois ci, mais sans
décoller le bout du pied donc de la pédale ,c’est à dire que mon pied est
toujours en contact quoi qu’il arrive avec la pédale. si vous remontez et que
effectivement vous levez le pied c’est à dire vous perdez le contact avec la
pédale, à chaque fois que vous la remettrai vous serez obligé donc d’avoir ce bruit désagréable. donc que j`enfonce jusqu’au bout ou
que je relâche la pédale mon pied reste en contact avec cette pédale. Donc
pour résumer on aura toujours le talon en contact avec le sol et le bout
du pied donc en contact constamment avec la pédale. deuxième étape du tutoriel
c’est la reconnaissance des signes indicateurs de pédale en fait ils sont
au nombre de deux le premier c’est cette petite abréviation de 3 net qui se dit p
ed donc pour pédales effectivement et qui lorsqu’il apparaît donc nous indique
qu’il faut effectivement appuyé la pédale donc la m est le deuxième single
c’est évidemment cette petite étoile ici qui donc indique simplement que lorsque
la pédale a été appuyée il faut la relâcher et donc l’enlever alors lorsque
ces deux signes sont absents d’une partition cela veut dire que cette
partition n’a pas besoin donc de pédale du tout il peut s’agir d’ailleurs qu’un
petit passage de cette partition qui ne nécessite pas de pédale on le verra donc
dans la dernière partie du tutoriel alors évidemment la petite étoile et
bien elle peut se placer avant le signe pe des ça veut dire que nous avons donc
déjà quelque chose auparavant donc d’appuyer donc une pédale mise la petite
étoile apparaissant donc on la relève ici donc on l’enlève
lorsque l’abréviation pe d’airé apparaît et bien on la remet ici
et lorsqu’elle est placée donc après la petite abréviation p ed est bien
l’étoile effectivement nous indique qu’il faut
relâcher donc la pédale ici c’est à dire l’enlever alors troisième étape de notre
tutoriel nous allons prendre ici deux mesures qui est un petit extrait donc du
libéra met donc du requiem de gabriel fauré et son va l’analyser ce petit
extrait pour pouvoir ensuite mettre à la pédale alors on le voit il y à deux
portes et que les deux seuls main droite clip femmes à gauche et c’est à quatre
temps donc que 4 noir on le voit la main gauche notamment régulière donc une
mesure tout à fait simple et puis nous avons à l’armure de la clé ici on le
voit ainsi bémol un bémol donc ceci bémol nous indique une tonalité par
exemple nous pourrions être avec un bémol en fa majeur ou bien dans sa
relative mineurs ré mineur et qu’est ce qui va nous faire donc balancé pour
l’une ou l’autre ces thèses et bien évidemment c’est le
premier accord parce que le premier accord regarder main gauche main droite
j’ai ré dont nous serions plutôt en ré mineur ici eh bien on le voit c’est dans
ces deux mesures nous avons à la main gauche effectivement l’accompagnement et
à la main droite une mélodie donc la mélodie qui fait ceci et à la main gauche donc visiblement un
accompagnement en arpèges mais c’est à dire un art pêche brisé on le voit ici
on a quatre notes ray la fin ray ont ré la fares rf à l’arrêt donc c’est la
repêche de ré mineur donc c’est l’accord du premier degré puisque nous sommes en
ré mineur il est brisé parce que au lieu de le donner dans l’ordre et falard et
nous l’avons dans ce désordre et l’as far et de cette façon voilà et si on
voit la deuxième mesure maintenant au niveau de la main gauche nous avons
quatre notre 6 4 noir qui font ceci me l’ado diez sol dont milad au dièse sol
ça pourrait être mis soldado en arpèges brisé me soldats do dièse donc mis sol
l’ado en fait c’est un renversement d’accord puisque si nous leur mettons
sous forme de tierce donc en fondamental nous aurons la do dièse mi sol et ça c’est un accord dont 2 7e de
dominante avec sa tierces majeures le dow diez et sa septième mineur ici le
sol et donc il est placé sur la le la en retz dans la tonalité dressé le
cinquième degré donc nous sommes sur un accord de 7e de dominants donc du
cinquième degré donc de ré mineur premier degré d’accord donc finalement
nous avons deux harmonies différentes dans la première et dans la seconde
mesure est bien effectivement la pédale devra changer à chaque fois que nous
changeons d’harmonie c’est à dire que nous changeons d’accord de nature
d’accord et on va mettre la pédale dans la première mesure ici sur l’accord de
ré mineur et bien on le met en même temps prendre mais la pédale en même
temps que leur et premières notes ici de la première mesure et ça donne voilà donc ça fait résonner
effectivement l’accord résultant qui est l’accord de ré mineur premier degré 1
et puis dans la deuxième mesure même chose je vais rajouter donc la pédale on
le voit aussi une pe des sur le mit premières notes de la seconde mesure
pour faire résonner tout ma mesure tous ept arpège alors évidemment nous aurons deux
pédales différente puisque lorsque nous changeons effectivement d’accord ou
d’harmonie nous devons changer effectivement de pédale mais dans le
concret comment ça se fait et bien il faudra juste avant la barre de mesures
ici juste avant le mi de la deuxième mesure mettre une petite étoile on la
voit ici qui va nous permettre donc de libérer la pédale de la première mesure
et de la remettre sur le mit pour la seconde mesure
mais ce passage entre l’étoile et la petite abréviation perdre et va se faire
évidemment très très rapidement en un dixième de seconde comme ça voilà vous avez vu que j’ai levé
effectivement la pédale juste avant le mit et je les remises avec le mit et ça
c’est un dixième de seconde donc c’est très rapide
d’où l’intérêt d’avoir toujours une bonne adhésion au niveau du talon et
nous veut du sol et de la pointe des pieds sur la pédale pour avoir un
mouvement plus vif plus rapide alors si vous enlevez donc la pédale de
la première mesure un peu trop tôt eh bien vous aurez donc une coupure au
niveau du son de la première mesure vous allez coupe et l’harmonie de ré mineur
comme ça par exemple et lorsque le mit arrive hein j’ai coupé
trop tôt ça fait que j’ai coupé donc l’harmonie de la première mesure le raid
mineurs un peu trop tôt donc cette petite étoile elle doit se situer juste
immédiatement un dixième de seconde avant donc la nouvelle harmonie et ça
fait ceci voilà donc dans ce cas là effectivement
les deux harmonies vont sonner clair il n’y aura pas de brouhaha alors dans
cette quatrième étape de notre étude donc sur la pédale nous allons prendre
un deuxième exemple musicale qui est un extrait cette fois ci donc de verdi
cette issue de son l’opéra falstaff dans première partie l’air de fall staff
alors c’est qu’un petit extrait qui représente qu’un nombre de phrases
alors on le voit ici même chose à la main droite dont clé de sol qui
visiblement à une mélodie et la main gauche en clé de fa qui accompagne
encore d’une façon différente on va le voir
cette fois ci c’est toujours une mesure à quatre temps mais nous avons toujours
ainsi bémol à la clé donc si bémol ça nous indique que nous sommes en fa
majeur ou bien dans la relative mineurs ré mineur comme précédemment dans notre
exemple alors ici qu’est ce qui va nous faire
balancer là aussi pour une tonalité plutôt qu’une autre et bien regardez on
commence sur pas là de base en roumain gauche main droite dans visiblement avec le si bémol à la
clé et commençant par falla nous sommes dans une tonalité cet extrait en tout
cas de l’été de fa majeur alors à la main droite visiblement nous avions la
mélodie sur ces quatre mesures on va la jouer au piano donc mélodies à la main
droite et à la main gauche dont visiblement on a une alternance entre
une basse et un accord à deux sont donc visiblement c’est l’harmonie c’est
l’accord qui est divisé entre par exemple premier temps et de premier
temps nous avons failli et l’ado dfa l’ado si nous sommes en fa majeur
c’est l’accord du premier degré mais regardez dès le temps numéro 3 et bien
nous avons mis si bémol dollars visiblement là on n’est plus dans la
même harmonie on a alors me si bémol d’eau pour moi c’est
do mi sol si bémol à l’état fondamental c’est à dire un accord sur dos c’est à
dire le cinquième degré de farc de la tonalité de fa majeur et donc nous
sommes sur un accord de 7e deux dominantes qui ferait domisol si bémol mais qui renversait c’est-à-dire
missiles des môles d’eau voilà là nous avons effectivement dans
cette mesure deux accords un parent blanche finalement dont deux harmonies
différentes ce qui implique qu’on nous aurions évidemment de pédale différence
qu’il faudra changer dès la 2e blanche de vrd le troisième temps sur le mi6 et
puis la deuxième mesure garder on a à nouveau fait à l’ado et deux fois donc
là visiblement on revient sur l’accord du premier degré fa majeur et donc on
aura besoin que d’une seule pédale puisque le falah d’eau et répété deux
fois pas besoin de changement pénal puisque
nous changeons pas d’accord alors troisième mesure et bien nous répétons
effectivement la première mesure vous le voyez avec donc deux harmonies à nouveau
donc deux accords différents donc de changement d’accord et puis quatrième
mesure ici nous retrouvons un peu le duplicata de la seconde mesure avec fall
à dos et un petit variations ici l’ado femmes et ce sont toujours les mêmes
notes donc pas besoin de changement de pédale
donc finalement vous voyez dans ces quatre mesures nous avons une mesure 1
et 3 qui va avoir dont deux armes ni donc deux changements de pédale sur les
premier et troisième temps et les mesures 2 et 4 ici qu’ils n’auront pas
besoin de changement puisqu’il s’agit toujours de la même harmonie de la corde
fa majeur c’est à dire du premier degré de cette tonalité
alors donc on va jouer simplement la main gauche pour l’instant et voir
comment au niveau de la pédale je change encore une fois très rapidement avant le
changement d’accord m
e maintenant nous allons jouer donc les
mains ensemble observez bien donc au niveau du pied les
changements par rapport à la partition évidemment 1 voilà vous voyez donc le changement de
pédales se fait très très rapidement mais il doit se faire exactement juste
avant le changement c’est à dire un dixième de seconde avant ce qui permet
effectivement de ne pas couper l’accord qui précède au niveau de la résonance
donc je récapitule pour cet extrait nous avons ici contrairement à l’exemple
précédent certaine mesure nous nous devons changer effectivement de pédale
parce que simplement nous changeons d’accord donc d’harmonie alors 5e étape
de notre tutoriel nous allons conserver l’oeuvre de fall staff donc de verdi et
prendre un petit extrait de cette même pièce qui se trouve un petit peu plus
loin sur deux mesures alors vous le voyez ici nous avons ces deux mesures
donc toujours la mélodie à la main droite qui fait et l’accompagnement cette fois ci en
accord à la main gauche de dons des accords frappé de cette façon voilà donc
ça bouge énormément au niveau de l’harmonie ici à leurs premières mesures
on le voit cette fois ci on à falla d’eau à la main gauche
je m’intéresse évidemment toujours à la main gauche parce que c’est l’harmonie
qui va décider effectivement des changements de pédale alors ici on à
falla d’eau fa la donne on le voit il dure le premier temps donc si lent sur
deuxième temps mais c’est donc un prolongement sur le troisième temps
toujours fall ado dont nous avons déjà trois temps d’un accord de falla dos
c’est à dire premier degré en fa majeur un d’accord et puis le quatrième temps
vous voyez il ya me fall a alors ici c’est exactement le même accord mais
cette fois ci on a un mii passage à la basse alors pour pas mélanger
effectivement ces deux armes ni falla dos et me fall à dos eh bien nous allons
changer de pédale sur le 4e temps donc trois temps +1 et le dernier temps donc
sur mifa là nous allons changer la pédale ce qui fait ceci voilà et dans la deuxième mesure
évidemment nous avons on le voit quatre accords en quatre noirs ici visiblement
donc ce sont des accords très différents regardez par exemple refa six préfaces
ib car dauphin l’ado et si ray sol dièse
voilà on a vraiment quatre accords différents ce qui va impliquer
véritablement donc un changement quatre fois de pédale ici alors par exemple ça
va donner ceci avec le changement pédales voilà à chaque temps j’ai dû changer
effectivement détails parce que je change d’harmonie donc si je rejoue cet
extrait de deux mesures les mains ensemble ça veut dire ceci voilà est là donc ça sonnera toujours
assez clair parce que j’ai bien fait attention effectivement de modifier la
pédale de façon très rapide à un dixième de seconde avant à chaque fois le
nouveau hall accord donc il faut anticiper sans cesse pour que les
accords restent simples et que la mélodie elle même ne se mélangent pas
non plus dans un brouhaha quelque chose qui serait complètement brumeux alors si
si un exemple de notre tutoriel nous allons prendre ici un tout petit extrait
don de deux mesures à nouveau on le voit si on l’analyse un tout petit peu il est
donc dans un tempo modéré avec une nuance donc piano un petit crescendos
entrer dans la deuxième mesure un descrescendo si l’on regarde l’armure de
la clé c’est à dire le nombre d’altération il y en a pas donc nous
sommes probablement en do majeur et si nous regardons effectivement la deuxième
mesure nous sommes en deux puisque nous terminons bien sûr un dodon do majeur
pour ce petit extrait et on va revenir à s’attacher à la première mesure tout
d’abord eh bien regardez la main droite développe apparemment la mélodie et la
main gauche donc un accord donc d’accompagnement alors regardez bien
cette mélodie à la main droite donc c’est une mélodie dit chromatique qui
procède par des deux moutons c’est à dire si do do dièse ray et là oh là là
bémol sol fa dièse donc en croches régulière alors que la main gauche
elle plaque un seul accord donc en ronde saulcy refa alors on va voir ici cette
mélodie tout d’abord qu’il fait ceci donc dans la première mesure voilà cette mélodie dont chromatique et
dans la deuxième mesure on finit par deux accords en blanche qui sont saulcy
phare et sol domi nous revenons à la première mesure et à la main gauche nous
avons un seul accord donc on l’a vu en ronde qui est seul ciref à bien cet
accord est placé sur sol donc apparemment par rapport à la tonalité de
do majeur nous sommes sur le 5e degré et c’est un accord sol cirfa de 7e deux
dominantes 1 avec satire ce majeur le seae sa septième mineur lefa donc
normalement au niveau de la pédale sur cette première mesure nous devrions pas
donc avoir de problème puisqu’il suffirait donc de mettre effectivement
la pédale toute la mesure sur cet accord qui est unique donc un seul accord une
seule harmonie ceci serait possible s’il n’y avait pas la main droite parce que
la main droite elle et chromatique et si l’on met une pédale sur une ligne
chromatique comme celle là qui procède par des deux mythes ont donc des
altérations accidentelle et c est bien ce serait vite une catastrophe un haut
niveau de la confusion un que ça donnerait au niveau du résultat final
donc ce qu’on va faire on ne va pas mettre évidemment de pédale sur cette
première mesure et on va tenir simplement cet accord dont boxall cirfa
qui fera office dont de ce stand c’est à dire deux sont soutenus ce qui va nous
donner ceci des mains ensemble voilà et dans ce cas donc tout reste
clair donc pas deux pédales sur cette première mesure on va s’attacher
maintenant à la seconde mesure nous avons donc deux blanches et six premiers
et troisièmes temps alors regardez donc la première de ces blanche à la basse
nous avons un dos et là ô insolent sifa donc seuls six
femmes sur do sol sifa cessole ciré phase c’est-à-dire l’accord de 7e deux
dominantes que nous avions à la main gauche en première mesure mais cette
fois ci sur dos c’est à dire sur la tonique dodo et la tonique c’est à dire
le premier degré de do majeur la tonalité ceux qui donnent et puis
troisième temps la deuxième blanche ici d’auch embats toujours mais avec solde
omis cette fois-ci soldo mis là nous avons un accord dont parfait de do
majeur qui est la corde tonique donc du premier degré donc au niveau de la
pédale et ben on va être obligé effectivement de mettre deux pédales ici
puisque dans le premier accord nous avons en fait un accord de dominante sur
tonique et dans le second accord nous avons l’accord de tonic la corde au
majeur donc deux pédales seront nécessaires de cette façon voilà donc on va rejouer maintenant cet
extrait pour voir comment la pédale agit notamment dans la deuxième mesure 7e exemple les dernières étapes de notre
tutoriel sur l’application donc de la pédale du piano eh bien on va prendre
ici à un extrait de 4,5 mesure ici du thème de quatrième mouvement du concerto
pour piano numéro 2 de brahms alors on le voit tout de suite si on
analyse un petit peu ce petit extrait ici on le voit déjà allegretto au niveau
du mouvement ici allegretto c’est quelque chose d’assez à landas sait en
jouer un et puis on le voit aussi on a deux bémols dont probablement une
tonalité de si bémol majeur ici et puis 1 2 4 à 1 au niveau de la mesure donc
mesures semblent toujours mais qui va assez vite à 2,4 donc ce mouvement assez
rapide si on observe regarder toujours la main
droite qui a le thème ici est un thème qui est pic et pic est ce à dire
staccato c’est-à-dire très détaché de cette façon les mêmes choses à la main
gauche on a des accords qui scande à al anwar effectivement pour accompagner des
accords à de son de cette façon donc voilà un thème qui n’a pas besoin de
pédale au piano parce que sinon nous perdrions effectivement l’aspect
sautillant de ce thème donc ici pas de pédale du tout
effectivement parce que si je mets une pédale effectivement ça va complètement
aplatir le ce caractère enjoué 1 que le compositeur veux ici
alors si on le joue ceci donne alors prenons un autre exemple dans un
autre style ici on va prendre un ragtime donc c’est les débuts du jazz début du
20e siècle ici et là on a effectivement un thème de ragtime le ragtime c’est
quelque chose de très rythmique très rythmique qui n’a pas besoin de pédaler
effectivement parce qu’il est scandé c’est très chic et très mécanique si on
mettait une pédale on perdrait complètement l’effet de ce rac tag jazz
ici donc on a un thème ici il fait ceci et puis à la main gauche on a un
accompagnement qui alterne effectivement une basse et un accord à trois sont à
deux sont à chaque fois et ça c’est ce qu’on appelle vulgairement des pompes
c’est le stride c’est le style dont propres pour aktay mais parfois au
boogie aussi et nous avons ceci voilà donc c’est un style très sautillant
aussi très mécanique donc surtout pas évidemment de pédale donc ceci donnera
effectivement à demain voilà comme vous avez pu le constater la
pédale fait partie intégrante du jeu pianistique
elle est aussi importante que le clavier avec lequel elle doit être en parfaite
synchronisation vous avez des suggestions des questions
n’hésitez pas à les poster dans les commentaires de la vidéo je vous
répondrai avec plaisir vous recherchez des méthodes de piano facile ou de
théorie musicale débutants les liens directs sont dans la description de
cette vidéo enfin si vous appréciez nos tutoriels laissez-nous un petit poucet
nous fera plaisir et surtout abonnez vous donc à la chaîne musique là sont en
en activant donc la petite cloche pour recevoir chaque semaine les nombreux
nouveaux tutoriels dont d’enseignement musical entièrement gratuit bien sûr
quant à moi je vous remercie de votre écoute et je vous dis à très vite
salut